jeudi, 26 septembre 2019 16:30

La Jama’atou Ibadou Rahmane magnifie la Grande Mosquée Massalikoul Djinâne

Écrit par
Évaluer cet élément
(1 Vote)
Ce vendredi 27 septembrecoincidant avec l'’inauguration de la mosquée massalikul jinaan est un jour important pour la communauté musulmane du sénégal, en particulier celle des mourides. L'hommage ainsi rendu à l'oeuvre du fondateur du mouridisme, Cheikh Ahmadou Bamba à travers le chef d'oeuvre architectural qu'est massalikul jinaan, est un témoignage criant d'enseignements. Par-delà  l'histoire et le prestige qui entourent une telle cérémonie, le plus grand enseignement que les sénégalais de confession musulmane doivent tirer d'un tel événement, reste le rappel du caractère fondamental de la prière en islam, et le rôle central de la mosquée en tant qu'institution dans la société.
 
La mosquée est d'abord un lieu de culte. Parallèllement, elle est un lieu d'enseignement et d'apprentissage, de codification des interactions sociales et surtout de justice. L'ouverture de la mosquée massalikul jinaan est ainsi, avant tout, un hymne à la prière et à la crainte révérentielle de Dieu. Mais c'est aussi une célébration des fonctions à la fois religieuse, didactique, sociale et politique de la mosquée en islam. C'est sous ce rapport que l'inauguration d'aujourd'hui révéle un hommage retentissant à Cheikh Ahmadou Bamba, fondateur du mouridisme, et à son oeuvre.
 
Amir de la JIR, Dr. Abdoulaye LAM
Lu 1908 fois Dernière modification le jeudi, 26 septembre 2019 16:57

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.